Ciné4
FERMETURE TEMPORAIRE

Au vu des mesures annoncées pour lutter contre la propagation du
Coronavirus, nos salles resteront FERMÉES
jusqu'au 30 juin au moins.

Nous restons dans l'incertitude quant à la date de reprise de nos activités mais
ne manquerons pas de vous en tenir informés dès que possible.

Nous restons à votre disposition via notre page Facebook et par email (info@cine4.be).

Prenez soin de vous et des autres.

Au plaisir de vous retrouver bientôt!
Image
Image
Du haut de ses 12 ans, Wadjda remet en question les préceptes religieux qui interdisent aux
femmes de son pays de faire du vélo… Réalisé par une femme, Wadjda est également l’un des
premiers films tournés en Arabie saoudite. Sous la forme d’un conte moderne, la réalisatrice porte
un regard pertinent sur la condition des femmes dans le royaume arabe et sur le mariage
complexe entre traditions et modernité. Le récit est simple, intelligent et sans provocation. Un film majeur qui a fait le tour du monde des festivals !
voir sur Arte.tv
WADJDA de Haifaa Al-Mansour (2012, Arabie Saoudite, 1h38)
En attendant la réouverture des salles, vous trouverez ci-dessous quelques suggestions de films de
qualité à découvrir depuis chez vous.
Image
L’histoire d’une main coupée qui traverse tout Paris à la recherche de son propriétaire…
Un formidable film fantastique, mêlé de romantisme et de quête existentielle. L’anthropomorphisme
de cette main exsangue offre également d’incroyables séquences, d’une poésie rarement atteinte
au cinéma.
J’AI PERDU MON CORPS de Jérémy Clapin (2019, France, 1h21)
César du Meilleur film d’animation 2020 et nomination aux Oscars.
voir sur Netflix
Image
Trois jeunes enfants, en balade en plein centre ville, se font racketter leurs effets personnels par
un groupe d’adolescents… Moins connu que les films suivants qui ont valu au réalisateur suédois
sa reconnaissance internationale (Turist en 2014 et The Square, Palme d’Or en 2017), PLAY n’en
est pas moins remarquable. Avec de longs plans fixes et une caméra toujours à distance, Ruben
Östlund analyse le mécanisme de nos réactions face à la violence et distille le malaise jusqu’à une
séquence finale interpellante.
voir sur Arte.tv
PLAY de Ruben Östlund (2011, Suède, 1h58)
Image
Un groupe de malfrats se retrouve après un braquage qui a mal tourné. Parmi eux se cache une
taupe… Deux ans avant Pulp Fiction (Palme d’Or 1994), Tarantino affirme dans ce huis clos les
éléments de son cinéma : des règlements de comptes, une structure narrative déconstruite, une
psychologie des personnages très travaillée et des dialogues bavards souvent en contrepoint de la
tension et de l’action. Un film de gangsters d’une étonnante maitrise qui se revoit, près de 30 ans
plus tard, avec beaucoup de plaisir !
voir sur Auvio
RESERVOIR DOGS de Quentin Tarantino (1992, Etats-Unis, 1h39)
Image
Sur des ballades de blues, la dessinatrice américaine Nina Paley raconte le destin de la légendaire
déesse Sita, aimée, sauvée, puis répudiée par son époux, Rama. En parallèle, elle narre avec
humour sa propre déception amoureuse… Bijou d’animation coloré et musical explorant la
mythologie hindoue dans un mélange de genres et de techniques, ce Sita chante le blues est un
véritable enchantement !
voir sur YouTube
SITA CHANTE LE BLUES de Nina Paley (2008, Etats-Unis, 1h22)
Cristal du Meilleur long métrage au Festival d’Annecy en 2008.
Jusqu'au 29 juin
Jusqu'au 31 mai
FERMETURE TEMPORAIRE

Au vu des mesures annoncées pour lutter contre la propagation du
Coronavirus, nos salles resteront FERMÉES
jusqu'au 30 juin au moins.

Nous restons dans l'incertitude quant à la date de reprise de nos activités mais
ne manquerons pas de vous en tenir informés dès que possible.

Nous restons à votre disposition via notre page Facebook et par email (info@cine4.be).

Prenez soin de vous et des autres.

Au plaisir de vous retrouver bientôt!
Image
Image
Image
Image
Image
Image
L’histoire d’une main coupée qui traverse tout Paris à la recherche de son propriétaire…
Un formidable film fantastique, mêlé de romantisme et de quête existentielle. L’anthropomorphisme
de cette main exsangue offre également d’incroyables séquences, d’une poésie rarement atteinte
au cinéma.
J’AI PERDU MON CORPS de Jérémy Clapin (2019, France, 1h21)
César du Meilleur film d’animation 2020 et nomination aux Oscars.
Du haut de ses 12 ans, Wadjda remet en question les préceptes religieux qui interdisent aux femmes de son pays de faire du vélo… Réalisé par une femme, Wadjda est également l’un des premiers films tournés en Arabie saoudite. Sous la forme d’un conte moderne, la réalisatrice porte un regard pertinent sur la condition des femmes dans le royaume arabe et sur le mariage complexe entre traditions et modernité. Le récit est simple, intelligent et sans provocation. Un film majeur qui a fait le tour du monde des festivals !
voir sur Arte.tv
WADJDA de Haifaa Al-Mansour (2012, Arabie Saoudite, 1h38)
En attendant la réouverture des salles, vous trouverez ci-dessous quelques suggestions de films de qualité à découvrir depuis chez vous.
voir sur Netflix
Trois jeunes enfants, en balade en plein centre ville, se font racketter leurs effets personnels par
un groupe d’adolescents… Moins connu que les films suivants qui ont valu au réalisateur suédois
sa reconnaissance internationale (Turist en 2014 et The Square, Palme d’Or en 2017), PLAY n’en est pas moins remarquable. Avec de longs plans fixes et une caméra toujours à distance, Ruben Östlund analyse le mécanisme de nos réactions face à la violence et distille le malaise jusqu’à une séquence finale interpellante.
voir sur Arte.tv
PLAY de Ruben Östlund (2011, Suède, 1h58)
Un groupe de malfrats se retrouve après un braquage qui a mal tourné. Parmi eux se cache une taupe… Deux ans avant Pulp Fiction (Palme d’Or 1994), Tarantino affirme dans ce huis clos les éléments de son cinéma : des règlements de comptes, une structure narrative déconstruite, une psychologie des personnages très travaillée et des dialogues bavards souvent en contrepoint de la tension et de l’action. Un film de gangsters d’une étonnante maitrise qui se revoit, près de 30 ans plus tard, avec beaucoup de plaisir !
voir sur Auvio
RESERVOIR DOGS de Quentin Tarantino (1992, Etats-Unis, 1h39)
Sur des ballades de blues, la dessinatrice américaine Nina Paley raconte le destin de la légendaire déesse Sita, aimée, sauvée, puis répudiée par son époux, Rama. En parallèle, elle narre avec humour sa propre déception amoureuse… Bijou d’animation coloré et musical explorant la mythologie hindoue dans un mélange de genres et de techniques, ce Sita chante le blues est un véritable enchantement !
voir sur YouTube
SITA CHANTE LE BLUES de Nina Paley (2008, Etats-Unis, 1h22)
Cristal du Meilleur long métrage au Festival d’Annecy en 2008.
Jusqu'au 29 juin
Jusqu'au 31 mai
Image
FERMETURE TEMPORAIRE

Au vu des mesures annoncées pour lutter contre la propagation du Coronavirus, nos salles resteront FERMÉES jusqu'au 30 juin au moins.

Nous restons dans l'incertitude quant à la date de reprise de nos activités mais ne manquerons pas de vous en tenir informés dès que possible.

Nous restons à votre disposition via notre page Facebook et par email (info@cine4.be).

Prenez soin de vous et des autres.

Au plaisir de vous retrouver bientôt!
En attendant la réouverture des salles,
vous trouverez ci-dessous quelques
suggestions de films de qualité à
découvrir depuis chez vous.
Image Image Image Image Image